« Nuclear » un nouvel EP pour Alphaat

Alphaat revient avec « Nuclear », un nouvel Ep signé sur label RDL47 Records. 5 morceaux, aux sonorités sombres mais très énergiques. À cette occasion nous avons posé des questions à l’intéressé, histoire d’en savoir plus sur cet EP.

L'EP Nuclear d'Alphaat

Sorti depuis le 27 mars, le nouvel EP d’Alphaat, regroupe 5 nouvelles tracks, dont deux remix de F.E.M et de Helper. Pleine descente dans des sonorités sombres, froides et captivantes, à tendance apocalyptique. L’EP porte très bien son nom. « Nuclear » navigue entre breaks, tech house et techno. Puissance garantie avec le remix du morceau Trime par F.E.M. Ce nouvel EP d’Alphaat est une vraie réussite.

Alphaat

Nous avons posé des questions à cet amoureux de la musique et membre de la grande famille de Prun’ (La radio, et pas l’alcool)

Alphaat, tu te souviens de ta rencontre avec les musiques électroniques ?

Oui ça remonte à déjà quelques années, 2006-2007 il me semble. Je ne sais plus comment j’étais tombé dessus mais j’avais découvert « Digitalism In Cairo » de Digitalism et « Poney Part 1 » de Vitalic. Ça a été les éléments déclencheurs. La musique électronique venait de me déclarer sa flamme. Depuis on ne se lâche plus; on pense sérieusement au mariage et à fonder une famille! (rires)

Depuis ce jour-là, tu as beaucoup évolué. « Nuclear » ton nouvel EP vient de sortir, heureux ?

Cet EP regroupe 5 tracks, dont deux remix. Tu peux nous en dire plus sur la conception de « Nuclear » ?

C’est un EP un peu spécial car ce sont des morceaux que j’ai créé il y’a 1 an et demi. À ce moment j’avais envie de morceaux assez sombres. Ça marche par période, là je suis sur un nouvel EP qui sera très différent de celui-ci. Je n’ai pas vraiment d’explications en plus, c’est vraiment ce que j’ai envie de faire sur le moment.

L’EP est signé sur RDL47 Records, première sortie sur ce label pour toi. Cela marque le début d’une nouvelle ère dans ce label ?

Non pas vraiment. J’ai toujours été indépendant quant à mes sorties, j’ai toujours privilégié une certaine liberté. Mes EP’s peuvent être très différents de l’un à l’autre et il est donc difficile de coller à chaque fois à la couleur du label. Je pars à la cueillette aux champignons après chaque EP réalisé pour trouver un label qui correspondra à l’esprit de ce que j’ai fait. Et puis je ne souhaite pas m’arrêter à un style précis, ce que j’aime c’est la Musique. Peut-être que dans 1 an je ferai du Rock ou du Blues, qui sait?

En tout cas je suis très heureux d’avoir sorti cet EP sur le label de Rob De Large!

À l’écoute, on navigue entre les styles de musique. Les 5 tracks passent du Breaks à la Tech House puis la Techno. C’était une volonté de départ d’avoir plusieurs styles différents, ou la tracklist a pris cette orientation naturellement ?

Mes EP’s correspondent généralement à une période de création dans laquelle je suis. C’est assez étonnant que tu me parles de breaks car je n’avais pas du tout ce sentiment lors de la création de l’EP. Effectivement la rythmique n’est pas binaire sur tous les morceaux mais je trouve qu’il y’a une prédominance techno dans l’ambiance. En tout cas ça s’est fait très naturellement.

Il y a deux remix, un de F.E.M et un second de Helper. Pourquoi ce choix d’artistes ?

Ce sont deux artistes qui sont très doués dans leur domaine et que j’affectionne particulièrement. En plus d’être assez naturel comme choix, ça permettait d’avoir une vision assez différente des morceaux d’origine. F.E.M est parti dans une techno bien lourde et HELPER navigue entre différents styles de manière très ingénieuse. En tout cas je suis vraiment fier de les avoir en remixeurs sur cet EP!

Tu es Nantais, j’imagine que tu as des dates à Nantes prochainement ?

Oui, la prochaine qui risque d’être bien cool sera le 2440 festival. Ghetto Art, qui l’organise, est vraiment très pro et agréable comme équipe. J’ai hâte de voir ce qu’ils nous ont préparé au niveau visuel et aménagement du lieu. Je pense qu’il y’aura de belles surprises! J’AI HÂTE!

Un dernier mot pour terminer cette interview ?

Téléshopping

Corentin

CO-FONDATEUR / Pur produit Nantais, passionné de musique , amoureux de Nantes et de ses talents multiples.

Laisser un commentaire