Moody : Je fais ça par pur plaisir et sans prises de tête

Lunacy, orchestré d’une main de maître par Moody, fêtera ce samedi 20 mai 2017 au Club25 la clôture de sa 3eme saison. L’occasion est parfaite pour une interview made in Cosmic Show © afin d’en découvrir un peu plus sur un des tauliers de la scène techno Nantaise

Lunacy… Ce nom doit probablement vous évoquez quelque chose, pour ceux qui ne connaissent pas, cette interview fera office de séance de rattrapage. Les autres se diront « enfin un article sur ce bouillant collectif ! » est présent sur le site du Cosmic Show.

Bonjour Pacôme !

Hello Zizor 🙂

Grand classique des interviews, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pacôme, fondateur et résident du collectif Lunacy à Nantes depuis bientôt 3 ans maintenant – je suis également des études de communication à côté de ça.

Lunacy

Je suppose que le nom Lunacy n’a pas été choisi au hasard, Moody non plus d’ailleurs ou alors c’est en rapport au personnage principal de la série Californication peut être ?

Alors pour être honnête si, c’est du pur hasard. Enfin pour Moody j’avais surtout l’idée du « mood » (humeur) qui peut varier pendant un set, et c’est de là qu’est venu Moody.
Pour Lunacy c’est différent, je trouvais le nom assez « sexy » et en me penchant dessus j’ai capté que ça signifiait la folie donc bon… Rien de bien passionnant comme histoire.

Je suis déçu, je pensais que tu étais fan de David Duchovny… En parlant d’humeur, tu peux nous donner un son là qui correspondrait à cette interview ? Pour que nos lecteurs soient imprégnés de tes réponses jusqu’au bout ?

Hmmm je dirais le morceau Nation de ANFS. Artiste grec extrêmement talentueux qui a 3 autres projets à côté de celui là. J’espère le ramener un jour à Nantes…

Pour en revenir au nom, Lunacy (folie) Moody (mood/humeur), ça sonne comme un plan machiavélique… Sérieusement, tu pensais à tes débuts chez SoundLockdown que tu allais devenir un acteur majeur de la scène Nantaise après quelques années ? ?

Alors non du tout haha, je me voyais déjà mal organiser une soirée, même si j’avais déjà une expérience évènementielle avec le webzine Electro News… C’est venu avec le temps, et l’envie a suivi ensuite. Je fais ça par pur plaisir et sans prises de tête. Je pense que ça me permet d’avoir du recul sur tout ça. Je me focalise pas dans une logique de résultats (je parle notamment en terme de nombre d’entrées). Pour moi tant que la soirée est de qualité, avec un bon line up, dans un bon club, que le public a le sourire, et le tout en ne perdant pas d’argent, c’est le principal.

Tes programmations sont toujours orientées Techno, beaucoup sur Nantes ont échoués sur ce secteur mais Lunacy est toujours là, c’est quoi ton secret ?

Haha, je n’ai pas vraiment de secret. J’essaye juste de créer des plateaux les plus cohérents possibles avec un, voire deux headliners internationaux, accompagnés d’artistes régionaux/nationaux talentueux et toujours en rapport avec le guest principal. Après je sais que la majorité du public Nantais n’est pas un grand fan de techno, mais je persiste à essayer de faire découvrir des artistes qui ne sont jamais passé à Nantes et d’y développer ce style musical. Et même si la techno occupe une petite part des soirées Nantaises, ce n’est pas pour autant qu’on n’y retrouve pas de très belles soirées. Je pense notamment à Faktice, Input Selector, Carbone qui proposent de jolis plateaux techno également.

Moody qui envoi un kick bien placé

Soirées, podcasts, c’est quoi la suite un label ?

Oulah non… J’ai beaucoup d’amis qui dirigent des labels et quand je vois tout le boulot et les galères que ça implique ça ne me tente pas du tout. Non pas parce que je n’en n’ai pas envie, mais seulement car je n’ai pas du tout le temps de m’y consacrer pour le moment. Surtout qu’on a déjà le projet de créer une agence de booking avec mon ami Bastien Frin de chez Organisme Texture, donc assez de boulot pour le moment. On y pense depuis un bon moment maintenant, ça devrait peut-être voir le jour d’ici 2018, et ça sera complètement indépendant de nos deux structures Lunacy et Texture.

Te concernant, tu gravites autours de la musique électronique depuis quelques années maintenant, tu ne t’es jamais lancé dans la production musicale ou cela ne t’intéresse pas ?

Alors si, j’étais pas mal dedans il y a environ 4 ans avec notamment une sortie sur Trainee Records. Aujourd’hui, j’essaye de temps en temps de m’y remettre mais je pense que je suis peut-être trop perfectionniste pour sortir quelque chose qui me plaît vraiment. Je n’ai surtout pas envie de me forcer à produire uniquement pour sortir quelque chose. Surtout si c’est pour que ça ne me plaise qu’à moitié… Après, je pense que si j’avais plus de temps disponible j’y consacrerai du temps, mais ce n’est malheureusement pas au programme pour le moment.

La fin de la saison approche avec un évènement au Club25 (avec un lineup top niveau), tu expérimentes de nouveaux lieux pour Lunacy ?

Oui on y organise une soirée le 20 mai prochain là bas. Le club est situé à 50m du CO2 et offre à quelques détails près les mêmes caractéristiques que le CO2 en terme d’ambiance et d’aspect général. L’avantage principal de ce club c’est de pouvoir organiser des soirées le samedi, chose impossible au CO2. Et aussi, ça permet de varier un peu les lieux de nos soirées car je pense que le public peut vite se lasser d’aller toujours clubber au même endroit.
À voir comment notre première soirée là bas se déroulera, et si les retours sont positifs on sera amené à y être de retour dès la rentrée, quitte à alterner CO2 et Club 25 à chacune de nos soirées.

Moody sur du F1

Donc une Lunacy au New Factory (anciennement le Cookoo) c’est possible ?

Alors je ne vais pas dire que c’est impossible mais personnellement je n’y suis jamais allé et de ce que j’en vois pour le moment, je ne pense pas que ce club pourrait coller à l’image de Lunacy. Après je dis ça mais on a quand même fait une Lunacy au LC Club….hahaha. C’était pour notre premier anniversaire avec Ø [Phase] et Kwartz, et avec du recul, je pense que maintenant ça ne fonctionnerait plus du tout car les sponsors Grey Goose et Fun Radio c’est bien loin de la scène techno…

Des projets pour la saison prochaine ? Un peu de teasing pour nos lecteurs :p

Alors on va bien-sûr reprendre les soirées au CO2 et peut-être continuer au Club 25 comme je l’ai dit tout à l’heure. On va d’ailleurs refaire une co-production avec le magazine Open Minded au CO2 avec un très gros artiste international que je rêve de faire jouer à Nantes depuis très longtemps, mais ça reste à confirmer encore, donc rien de sûr. Ce qui amènera également peut-être sur une Open Minded x Lunacy à Paris.

Maintenant c’est la partie promo, on te retrouve ou prochainement ?

Alors je vais moins jouer ces prochains mois étant donné que je me trouverais à Paris jusqu’à septembre. Je vais jouer le 12 mai prochain au New Factory pour le retour de Get Horses avec Tommy Four Seven, le samedi suivant à la Lunacy au Club 25 avec NX1 en live, le 23 juin aux Caves avec Néon et le 30 juin à l’Altercafé avec mes potes Cleft et H.Mess d’Organisme Texture.

Merci pour ton temps Pacôme, à bientôt 🙂

Merci à toi 🙂

Vous voulez aller à la prochaine Lunacy au Club 25, à l’oeil ? Nous avons des places à vous faire gagner ici.

Laisser un commentaire