Interview YRNEH : Apt.12

Avant son interview samedi 28 Novembre 2015 au Cosmic Show, nous avons rencontré YRNEH, pour parler de son actualité et en savoir un peu plus sur ce producteur Nantais…

YRNEH, de son prénom Vincent est un passionné de musique électronique. Il vient de sortir son premier EP nommé APT.12 sur le Label Barbe. Producteur donc, avec une touche vraiment particulière, sombre et puissante à la fois, ce qui est totalement en contradiction avec le personnage… Pour s’en rendre compte, il faudra s’armer de patience avant l’interview au Cosmic Show, ou s’aider de cette interview, focus :

Bonjour YRNEH ,

Salut ! Je m’appelle Vincent, j’ai 27ans et je suis Nantais

On va faire simple pour commencer, comment t’es venu l’idée de te plonger dans la production de musique électronique ?

En réalité, j’ai toujours voulu faire de la production musicale. La vraie question serait plus « Pourquoi est ce que je n’ai pas commencé plus tôt ? », et à cela je te répondrais que je n’avais pas pris conscience à quel point ça pouvais me passionner, et surtout, ça a beaucoup été un manque de moyen financier. C’est une passion qui coûte vraiment cher.
Mes premiers pas dans ce domaine remonte tout de même à mes 12 ans environ, avec un jeu de Playstation qui s’appelait Music2000. Je me souviens avoir crée quelques tracks déjà à l’époque.
Avec un peu de recule, je dois dire que la production musicale était quasiment un passage obligatoire pour moi car j’ai toujours été très créatif et j’adore la musique depuis mon plus jeune âge.
J’aime imaginer, inventer, créer !

Interview YRNEH

Ton univers techno est très industriel, peux tu nous décrire tes influences, ton identité ?

Mes influences en matière de Techno se résument à : Oscar Mulero, Ø Phase, RØdhad, Lewis Fautzi, Yan Cook, Z.I.P.P.O, Function, et biens d’autres… dans ce style très marqué !
Je cherche à forger mon identité autour d’une atmosphère sombre, métallique, inquiétante (limite effrayante), sale, underground, intrigante et mystérieuse..

Parlons un peut de la sortie de ton premier EP sur Label Barbe APT12 , c’est une étape importante dans ta vie d’artiste, peux tu nous en dire plus sur cet éponyme ?

Oui, effectivement ! Ce 1er EP est une fierté. Après un an de total immersion dans ce fabuleux logiciel qu’est Ableton, j’ai été très content de pouvoir travailler pour un label qui a su me faire confiance en me proposant de sortir mon 1er EP. Je remercie encore Label Barbe pour avoir cru en moi !
Pour APT.12, le nom de mon EP, il s’agit en fait de marquer le coup de mon apprentissage. Enfermé de longues heures dans ce même appartement, l’appartement 12 où je vie actuellement. J’ai d’ailleurs créé un visuel pour APT.12 qui signifie beaucoup pour moi.

Interview YRNEH

Un peu de « teasing » concernant tes futurs projets ?

Ah ah, passage obligatoire ! Oui pas mal de projets en cours. Je viens de terminer un set d’une heure qui passera samedi 28 novembre en direct sur Prun’. J’en suis assez content ! C’est une réelle évolution pour moi ces derniers temps. Je tente d’imaginer d’avantages de mélodies dans mes tracks, de manière à transporter le public.. tout en gardant une certaine obscurité ! Je m’essaye sur différents styles, plus acid, plus drum, plus mélodieux, etc..
A côté de ça, je compte repartir vivre à Paris, ou j’ai déjà intégré le crew New Rave Vision. On a fait une date ensemble en 2015 au Pigallion, et j’espère pouvoir être plus actif dans ce crew en 2016.
Je monte aussi un duo de production et performance Live nommé Nord Øuest avec mon ami Brice Ohm qui aborde une techno très mélancolique (un peu à la Recondite). Très épurée et très rythmée ! Je pense réellement que le mélange de nos styles respectifs vont donner quelque chose de sympa.. affaire à suivre !

Tu vas mixer vendredi 27 Novembre O’Jacaré à Angers, donc tu n’es pas qu’un producteur, le DJ’ing t’intéresse ?

Oui ! Cette date est organisée par Label Barbe, pour la sortie de mon EP. Le but est pour moi de me présenter au public Angevins. Je pense que ça va être cool.
Je dois t’avouer que je suis bien plus passionné par la production que par le DJ’ing et c’est d’ailleurs pour cela que je me dirige tout droit vers le Live. Je trouve ça bien plus personnel puisque tout est à créer ! C’est beaucoup de travail mais c’est tellement intéressant de voir toute les possibilités existantes.

Questions inévitable pour un résident Nantais, quelles sont tes lieux favoris pour sortir ?

Pour aller boire une bière, j’aime aller au bar du coin ou au Lieu Unique. Pour un cocktail ou un shooter, c’est au Pulp que ça se passe ! Pour les sorties je sélectionne pas mal par rapport au Line-Up proposé. Alors je vais au Lc Cub pour les Get Horses, au C02 pour les Faktice, parfois l’Altercafé et à l’insula. J’aime bien les caves du castel aussi pour le côté intimiste et vieille pierre.

Un mot pour la fin ?

FOLLOW ME !

Romain

RÉDACTEUR / Naviguant de beats en soirées, passeur de disques à ses heures (Zizor?), Romain est un Nantais qui respire la techno.

Laisser un commentaire